Bouquet aromatique d’hiver : aneth, curcuma, sanguine #chaca

[BONNE MINE] Si un jour vous allez à Hanoi, vous prendrez surement un moment pour savourer un « cha ca », un plat traditionnel de poisson grillé, où l’aneth tient une place prédominante. C’est l’inspiration du  bouquet aromatique de cette semaine : aneth, curcuma, sanguine

chaca2

 

Normalement, les branches d’aneth sont plongées dans la poêle, comme un légume à part entière. Leur parfum si aromatique est agréablement relevé de curcuma (et d ‘ail bien sur..). Le poisson est ainsi mariné, grillé, servi avec des vermicelles de riz et accompagné de plein d’herbes aromatiques. Pour les purs et durs, rajouter du « mam » , une sauce de poisson fermentée. Je me souviens avoir découvert ce plat dans un minuscule restaurant qui ne servait que ça, hilare et incrédule avec mes amis face à la couleur violette fluo de la sauce. Un plat coloré donc, vibrant de saveurs et senteurs…

Cette semaine, je suis arrivée trop tard au marché, plus de coriandre, que de l’aneth. Qui contrairement à ce qu’on pense est aussi utilisé dans la cuisine asiatique, au Vietnam comme en Thailande. J’ai donc préparé une sauce délicieuse qui a accompagné à merveille un saumon grillé, et une galette de riz croquante. Quelques tranches de radis vert.. Et le tour était joué!

cha ca

 

Sauce/marinande aneth-curcuma- sanguine

2 càs de sauce de poisson (nuoc mam), 1 càs de sucre, jus d’1/2 sanguine, jus de citron (optionnel), 1 gousse d’ail pressée, 1 piment épépiné (optionnel), 6 càs d’eau, 2 brins d’aneth ciselés, 1 cc de curcuma (ou mieux, 1 cm de curcuma frais rapé)

Vous pourrez utiliser cette sauce sur des poissons, des légumes vapeur, une salade…Un véritable bouquet de lumière au coeur de l’hiver!

Vous aimerez aussi peut-être:

Au Vietnam, l’amour se hume à fleur de peau, on se « sniffkiss »! Retrouvez moi @daosniffkiss sur Instagram pour un bisou par jour…Sinon  Facebook, Twitter ou livraison à domicile (abonnement par email en haut à droite de la page) 

Publié dans BONNE MINE!, LOVE TIP | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Chuc Mung Nam Moi! Bonne Année! 新年快乐! #phéromone

[SNIFF KISS] Bonne Année de la chèvre à tous! Cadeau: la petite to do list maison..Avec un bonus pour l’aventurier(e)..!

Tet

Tet

Pense bête de la journée

1- N’oubliez pas de porter quelque chose de rouge

2- Ne vous précipitez pas chez ceux qui le célèbrent avant d’y avoir été invité(e). Inversément vous serez peut-être la première personne de confiance invitée à franchir le cap de la porte, pour amener chance et bonheur toute l’année

3- Ne sortez pas les poubelles aujourd’hui! Vous risquez de jeter la chance qui passe…

4- Brulez de l’encens. Faites une prière avec une pensée à tous vos ancêtres

5- Au menu « banh chung » pour les Vietnamiens, poisson et nouilles porte-bonheur pour les Chinois (symboles de richesse et longue vie). Les Banh Chung sont ces gateaux de riz gluant, haricots mungo et lard frais enrobés dans des feuilles de bananiers et mijotés très longuement.

On les trouve de forme carrée ou sous forme de long saucisson. Ils sont servis avec des pickles maison. Encore meilleur, les trancher et les faire revenir à la poêle: croustillants dehors, moelleux à l’intérieur. En assaisonnement traditionnel : sauce de soja, cà cuống et poivre. Ok pour les non initiés, restez assis, le ca cuong est l’essence extraite d’une sorte de gros scarabée, plus exactement sa phéromone . C’est très concentré, autrefois très cher et très prisé, consommé traditionnellement dans le Nord du Vietnam. Aujourd’hui dieu merci il est produit de manière synthétique, mais je me souviens d’avoir vu enfant une bassine avec ces scarabés.. Euh.. pas le meilleur argument de vente!:) On en met juste une goutte dans une coupelle de sauce. Allez, faites moi plaisir, tentez! Vous reviendrez me dire ce que vous en aurez pensé et globalement c’est assez chic de démarrer l’année avec une dose de phéromone, non?..

6- Hong Bao, enveloppes rouges avec des billets tout neufs pour les enfants

Est ce que j’ai oublié quelque chose? Vous faites quoi vous?

Profitez bien de la journée! Sniffkiss à tous!

Publié dans SNIFF KISS! | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

DEVINETTE DU TET

[SNIFFKISS/WEB BANQUET] Le premier qui trouve ce que c’est dans le texte a le droit de venir en prendre une tranche avec moi! Alors?? c’est quoi?? 😉😉Banh Chung Tet

Publié dans SNIFF KISS!, WEB BANQUET | Marqué avec , | 2 commentaires

Falafels croustillants aux pistaches pour vous faire aimer la salade

[BONNE MINE] Des falafels faciles à faire, sans friture, délicieux et plein de bonnes choses.. Ou comment pédaler dans la salade!

Salade_falafel

Salade_falafel

1 Sur une base de pois chiches (250g), rajouter 4 càs de poudre de pistache (super idée de Green Kitchen Stories), cet or vert qui vous veut du bien, 6 brins de  persil, 1/2 échalote, 3 gousses d’ail, 1 cc de cumin, 1 cc de paprika, 1 pincée de sel, 3 càs d’huile d’olive, et 1 cc de curcuma. Mon truc pour les rendre plus croustillants : ajouter une bonne cuillère à soupe de farine de riz.. C’est un super truc, vous me remercierez..

–> Ai je besoin de vous rappeler les bienfaits anticancer du curcuma, de l’ail et de l’échalote. Quand aux pistaches et huile d’olive, c’est plein d’antioxydants, bref falafel = bonne mine! surtout quand il n’y a pas de friture et que vous les accompagnez d’une bonne salade (ici roquettte, mache, feta et tomates. Oui, je sais, ce n’est pas la saison, mais tant pis une fois n’est pas coutume)

2. Mixer le tout et former des boulettes à passer au four 15′ en retournant à mi-cuisson

falafel2

3. Servez avec une salade de jeunes pousses, des tomates, de la feta

Bonne semaine! Et pour les inconditionnels du falafel, voilà une autre recette de falafel (petites graines dans un gros chou) à déguster en rouleaux

Falafel, histoire des petites graines dans un chou http://wp.me/p389oa-PK

Falafel, histoire des petites graines dans un chou http://wp.me/p389oa-PK

Publié dans BONNE MINE! | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Nems ou bricks? Telle est la question

[LOVE TIP 30′] Voilà une recette pour un maximum de plaisir et d’effet, pas aussi compliquée qu’elle n’en a l’air. Même, à coté de celle des nems, totalement simplissime je dirais. Zéro friture! je précise , tant pour des raisons pratiques que de santé

Nem ou brick de thon frais

Nem ou brick de thon frais

Les feuilles de brick c’est comme le lait de coco. Là je sens que vous froncez les sourcils en vous demandant le rapport. Il y en a un. C’est un ingrédient de fond de placard/frigo, hyper versatile, utilisable en sucré et salé, et qui change TOUT!

Vendredi, j’ai du thon (décongelé), rapport à ma (première) expédition de Décembre dernier chez Métro un soir.. où gagnée par l’ambiance caverne d’Ali Baba, j’ai acheté un thon de …2,55 kg en 2’30 sans quasi réfléchir!:) Une affaire, oui, mais passés les premiers ceviche et steacks de thon poelés au sésame, marinés comme ci et comme ça , vous vous doutez bien que j’en ai congelé une bonne partie. Envie d’une recette un peu gourmande, donc pas de thon à la vapeur. Trop froid pour un tartare. Et voilà comment mes nems-bricks de thon sont nés…

Pour 15 nems/bricks:

L’assaissonnement change tout. Il vous faudra: 2 càs d’huile d’olive, 1,5 cs de sauce de soja, 1 cs mirin (ou 1 càs de vin blanc+ 1cc de sucre), 2 gousses d’ail pressées, 4 brins de coriandre ciselés, 1 dé de gingembre gratté (j’insiste, rapez le sur une rape à parmesan si vous n’avez pas la bonne rape, mais si vous le coupez vous n’aurez pas le jus), poivre et/ou du shishimi toragashi (mélange de 7 épices japonais, et dedans il y a du chanvre! tu m’étonnes qu’ils sont zen et détendus les japs..)

Pour la sauce:  3 càs sauce de soja, 2 càs de vinaigre de riz noir, 1 cc de sauce sri racha, 2 brins de coriandre ciselés (facultatif). Si vous n’avez pas de vinaigre noir, je vous suggère de prendre un balsamique ou du citron vert. Pour le sri racha, si vous n’en avez pas, prenez du piment frais ciselé, ou mieux du tabasco.

et sinon : 5 feuilles de bricks, 300 g de thon frais, 6 brins de coriandre, 2 càs d’ huile neutre

1. Couper le thon en dés

2. Assaissonner avec tous les ingrédients listés ci-dessus et bien mélanger.

3 Couper chaque feuille de brick en 3 lanières horizontales. Placer environ 1 cuillère à soupe de farce en triangle sur la bande, et replier en domino successifs jusqu’à la fin de la pâte, en glissant la derniere bande de pâte dans l’interstice pour fermer le triangle. Je ne sais pas si je suis très claire, mais voilà une petite vidéo ! (je n’ai pas trouvé utile de replier les feuilles sur elle-même, ca reste ainsi plus léger..)

4 Préchauffer le four à 6-7. Huiler légèrement chaque nem/brick recto verso. Enfourner pour 8-10 minutes

5 Servir avec la sauce, de la salade, quelques crudités/pickles.. Si vos nems /bricks ne sont pas trop gros, je vous conseille même de les enrober de feuille de salade à la dégustation

TIP NUTRIgastronomie : le thon est un poisson gras, riche en omégas 3 et 6, bons pour la peau et le moral. Comme le saumon, les sardines, le maquereau ou les anchois, en consommer une à deux fois par semaine – surtout en hiver – me paraît être une bonne idée…

Enjoy!

Publié dans LOVE TIP | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rouleaux Bo Bia #vietnam #maman

[Sniffkiss] La cuisine c’est toujours beaucoup une histoire de cheminement personnel et de transmission. Ca parle d’amour et d’attention, de partage et de moments privilégiés réunis autour de ceux qui nous sont proches. Si je cuisine autant, c’est sûrement à force d’avoir été constamment et beaucoup exposée à ces repas de famille, et d’associer nourriture avec petits bonheurs de la vie qu’il faut saisir chaque jour..

Cuon Bo Bia
Pensum…:) J’ai donc encore passé à peu près 4 heures à table aujourd’hui avec tantes, oncles et cousines ( » dis bonjour, c’est ta cousine..[germaine!!])- et oui, le genre de dialogue improbable qu’on ne peut trouver que dans les très larges familles…) 4 heures de régression joyeuse au milieu de jeux de mots pourris intraduisibles mais qui font gondoler tout le monde, tant pis pour les pièces rapportées qui ne comprennent pas le vietnamien…

Coté cuisine, je dois dire que ma mère m’épate toujours. Elle nous a sorti des recettes sorties de je ne sais pas où (en fait si, des recettes typiques du Sud Vietnam..qui n’étaient pas toutes à notre table, mon père étant du Nord Vietnam). Elle a même fait  elle-même ses lap xuong ( les saucisses sèches que vous avez peut être déjà goûtées dans les riz cantonais), y compris la liqueur pour aromatiser les saucisses! (Ambiance, la guerre peut éclater, elle nous a réinventé la recette du pastis et on en a un stock dans la cave..)

Et donc parce qu’il n’y a pas que les rouleaux de printemps dans la vie, je vous invite à découvrir les « Cuon Bo Bia » (recette d’origine  chinoise) qui  se mangent dès qu’ils sont roulés, avec les ingrédients si possible encore chauds. Un plat hyper convivial , facile et équilibré, idéal pour les grandes tablées où vous posez tous les ingrédients sur la table et où chacun se roule son rouleau selon ce qu’il/elle préfère…
Je vous mets ci dessous la liste des ingrédients .. Les petites mains qui roulent artistiquement les cuon bo bia, ce sont celles de ma tante N°10, enfin je crois, parce que elle je ne l’appelle jamais par son numéro, donc je ne suis pas sûre que le compte soit bon..(Au Vietnam, on numérote les tantes et oncles pour s’y retrouver, et je ne suis plus sure de comment on compte les jumeaux..un numéro pour 2, ou 2 numéros selon l’ordre de sortie..). Et oui, c’est folklorique :) Sachant que ma mère est N°3 et qu’ils sont une grande fatrie, j’ai donc des cousins et cousines qui pourraient être mes enfants, et des oncles et tantes quasi de mon âge…

Pour partager un peu de l’ambiance de ces grandes tablées viets du dimanche, lancez vous donc dans les cuon bo bia!
Continuer la lecture

Publié dans SNIFF KISS! | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Kimchi de radis express et bibimbap en kit #lactofermentation

[BONNE MINE] Un déjeuner du dimanche ne serait pas un déjeuner du dimanche s’il ne partait pas un peu à l’Est.. Aujourd’hui lactofermentation au programme avec des kimchis, réalisés avec des radis verts sublimes que j’ai trouvés chez Joel Thiebault

Kimchis de radis vert

Kimchis de radis vert

La recette en version express  30′. Pour 250g de kimchi 

– 1 grand radis vert (ou une grosse botte de radis ou 1/3 de daikon), 1 tasse d’eau et 2,5 cc de sel, 3 piments rouges oiseau, 1 cc de sucre, 1 dé de gingembre, 3 gousses d’ail, 1 échalote, 1 cc de nuoc mam + 1 cc de marmelade de mandarine (optionnel)

Raper les radis. Faire chauffer l’eau et le sel, attendre 5′ que celà refroidisse. Verser et laisser mariner 10′. Rincer abondamment. Préparer la marinade avec tous les autres ingrédients au mixer, mariner les radis avec au moins 30′ avant consommation. Ces kimchis se conservent d’abord 2 jours à l’air libre (en couvrant le récipient), puis une dizaine de jours au frais – mais pas davantage attention- dans un bocal hermétique pour favoriser d’une part la fermentation, d’autre part limiter les diffusions d’odeurs…

Le bibimbap en kit = riz vapeur+ légumes cuits au wok à l’ail et sauce de soja (cresson,  épinards, champignons, brocolis…)+ crudités (carottes, concombres…relevées d’une vinaigrette à l’huile de sésame).

 

Vous pouvez rester sur une version végé ou rajouter un oeuf sur le plat ou du boeuf émincé..

 

N’oubliez pas les algues nori (ici un mélange tout prêt d’algues torréfiées avec du sésame) et le gotucheng (sauce pimentée coréenne). Parfois, je triche avec du sri racha, mais chut…

Et pour finir, quelques kakis séchés (maison).. Miam Miam..

 

 

Prêts à tester chez vous la cuisine coréenne?

Bonne semaine!

 

Publié dans BONNE MINE! | Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires