Virgin Ricard et Campari. Comment j’ai (presque) arrêté l’alcool

[LOVE TIP 30′]  Températures estivales, vous êtes dehors, assoiffés? J’ai sorti l’arsenal et ai concocté de quoi se désaltérer. Entre Orangina (agrume), Campari (amertume) et Ricard (anisé), j’ai fait un hybride, ultra frais et tonique. Un mélange d’abricot doux et velouté, vivifié par l’éclat amer des zestes de mandarine, rafraichi par de la verveine et une pointe de fleur d’aneth anisée. Entre boisson et dessert, voici le nouveau chè maison de l’été: Abricot-mandarine, inflexions verveine-anis. Préparation virgin car – le saviez vous- comme pour beaucoup d’Asiatiques il me manque l’enzyme pour bien assimiler l’alcool. Même si comme me le rappelle ma charmante cousine, tout est histoire d’entrainement…

Spécial dédicace à Pascale qui oeuvre  courageusement sous des températures torrides, entre Dubai et Riyadh

verveine orange1.jpg

Parce que l’été :

– on boit du Ricard, fleur d’aneth anisée, check

– les abricots sont merveilleusement à point, check

– j’ai une marmelade de mandarine (merci Flo) dans mon frigo dont la couleur, l’arôme et l’amertume se marient parfaitement avec les abricots et la note anisée, check

– renforcer la fraicheur hespéridée sans utiliser d’agrume? (re)découvrir la verveine, check

– acide tout ça? je rajoute du miel et je sors l’arme fatale des Viets : l’agar agar.

Faites une compotée d’abricots, réservez. Dans un fond de coulis rajoutez de la marmelade de mandarine, une poignée de verveine à infuser, 2 càs de miel. En gélifiant, l’agar agar  va atténuer les goûts, n’hésitez donc pas à forcer sur la verveine et le miel. C’est d’ailleurs le moment d’utiliser un miel de montagne ou de chataignier, bien corsé.

verveine orange2Je n’ose même pas vous dire ce qui me traverse l’esprit maintenant…Ca pourrait bien finir déstructuré, billes orangées  dans une eau à bulles glaciale. A moins que je ne le plonge dans un petit bain de lait d’amande avec plein de gentils compagnons (graines de lotus, haricots mungos jaunes..).

Entre boisson et dessert les chè sont extrêmement répandus en Asie. Ils sont légers, rafraichissants, variés, cependant pas toujours très parfumés. Vous en connaissez peut-être les versions à la banane, au mais, aux 3 couleurs qui sont les plus répandues et servies dans les restaurants en France. Mais il en existe une infinité d’autres, tout aussi appréciés pour leurs qualités nutritionnelles (effet belle peau, beaux cheveux..). Perles de tapioca, tofu, mangues, algues,.. Si vous passez à Hong Kong/Taiwan/Chine…aventurez vous dans des échoppes spécialisées, idéalement accompagnés de locaux qui pourront vous guider.

Ceci dit très honnêtement, pour ceux qui ne sont pas nés avec une culture chè, je ne suis pas sûre de l’adhésion spontanée à l’ensemble de la catégorie…Cà pourrait d’ailleurs être un bon test d’ asia-ptitude !

Et vous, quelle est votre boisson de l’été? Etes vous attachés à des bons vieux classiques ou préférez vous tester des nouveaux cocktails?

Vous aimerez aussi peut-être: