Pas pour des prunes. Histoire de tamarin et d’épices.

[BONNE MINE] Que faire avec des prunes? Une compotée. Ca parait simple. Ca l’est. Et surtout c’est multi-usages et multi-fonctions. Prunes, pruneaux, tamarin et épices vont très bien ensemble, et partagent les même propriétés digestives. J’ai tendance à substituer le tamarin par des prunes fraiches en saison, dans toutes mes sauces ou fond de soupe aigre douce…Le tamarin séché (ou la pate de tamarin séchée) que l’on trouve dans le commerce apporte une note aigre douce aux plats avec beaucoup de suavité mais a perdu en route beaucoup de ses arômes. Sans compter que je privilégie toujours l’utilisation d’ingrédients locaux de saison. Cuisiner des prunes fraiches permet d’en capter et exalter toutes les saveurs, tout en faisant le meilleur usage de sa pulpe tendre et délicate.

Compoter des prunes de saison avec quelques brins de thym et une cuillérée de miel (ici de lavande) pour adoucir, car ces prunes sont plutôt acidulées. Le thym et la lavande s’accordent très bien ensemble. Avec les fruits ils leur donnent un petit twist surprenant mais très agréable. J’ai ajouté quelques framboises pour la couleur et la rondeur.

15aout 091Option 1. Dessert. C’est prêt en 10′. Vous pouvez déguster la compote telle quelle, ou sur un fromage blanc, ou vous en servir comme base de crumble.

Option 2. Chutney:  Rajouter alors graines de coriandre et poudre de curry, ou continuer de compoter avec une cuillère à café de pate de curry.

Option 3. Potage aigre doux.  Ajouter des tomates pelées (fraiches, si possible), et préparer un bouillon gingembre-coquillages/poisson-citronnelle. N’oubliez pas de parsemer de coriandre et de ngo om

Option 4. Condiment rouleaux de printemps. Agrémenter une sauce BBQ asiatique (hoisin ou « tuong ») d’une cuillère à soupe de cette compotée, rajouter ail, piment, et cacahuètes pilées qui accompagneront parfaitement des rouleaux de printemps. Pour info les rouleaux de printemps – traditionnellement composés de crevettes et poitrines de porc cuites à l’eau- se consomment traditionnellement avec du tuong, qui enrobe et relève leur chair délicate. Les rouleaux réalisés avec du boeuf grillé, eux se marient avec une sauce nuoc mam préparée, plus légère qui permet de laisser les arômes de la viande grillée et de la citronnelle mieux ressortir…

Et vous, cuisinez vous aussi les prunes? Qu’en faites vous?

Bon we!