Ramen à la folie. De Tampopo au ramen burger!

[LOVE TIP] Il n’y a pas que le phở dans la vie. Il y a aussi les ramen. Enfin en vietnamien on dit « mi » pour désigner les soupes aux nouilles de blé, tandis que  « pho » et « hu tieu » se préparent avec des nouilles de riz, et que les « mien » sont les vermicelles transparentes d’haricots mungo. J’allais oublier, il y a aussi les « banh canh »,  un peu l’équivalent des udon japonais. Dans la saga et famille des soupes on parle aujourd’hui des mi.

ramen1

Les ramen font l’objet de véritables cultes au Japon. Le film Tampopo, espèce de road movie pour food-addict fait leur bonheur. C’est l’histoire d’un type qui passe d’échoppe en échoppe pour chercher la meilleure soupe. Ca vous parait délirant ? ça ne devrait pas. Allez donc voir les innombrables blogs  dédiés à 100% aux ramen (!)… L’histoire de Go ramen, dépasse d’ailleurs la fiction: une vocation menée à terme et une jolie vidéo récompensée, regardez plutôt:

Voici d’ailleurs le dernier délire de Keizo Shimamoto, un ramen burger qui fait beaucoup de bruit…

keizoburger

De mon coté, après une descente à Belleville ce week-end et beaucoup de temps devant moi, je me suis lancée dans un mi de compétition, avec toutes les préparations, maison s’il vous plait.

La liste des courses :

– Nouilles de blé, (fraiches si possible)

– 300 g de porc : échine ou poitrine de porc.

– Légumes : céleri chinois, pousses de bambou, pousses de soja, fleurs d’ail.

– Epices et condiments (se stockent facilement): sel, sucre, 5 épices, ail, échalote ou oignon, sauce piment sri racha et/ou piment frais, sauce de soja, sauce de poisson, huile de sésame, vinaigre noir. Pate miso blanche (facultatif)

– Herbes fraiches : coriandre, ciboule

C’est un plat complet, personnalisable à l’infini, le grand plaisir étant de pouvoir agrémenter la soupe avec herbes et condiments lorsqu’elle arrive fumante sur la table…

1. Préparer le porc aux 5 épices (« xa sieu »). Cette viande peut ensuite s’utiliser dans les sandwiches vietnamiens (banh mi) .  Les versions de marinades sont infinies et il en existe des toutes prêtes en bocal, bien pratiques. Mais si vous prenez le temps de préparer la marinade à la maison (5′ chrono), vous ne le regretterez pas : écraser une gousse d’ail, rajouter une pincée de 5 épices, 1cc d’huile de sésame, 1 pincée de sel, 1 càs de sauce de soja, 1 cc de sucre. Si vous voulez humecter la préparation rajouter une càs d’eau et une càs d’huile neutre. Vous pouvez aussi utiliser une càs de sauce hoisin, mais attention elle risque de prendre le pas sur tous les autres ingrédients. Dans ce cas, renforcez les 5 épices. Laisser mariner pendant 2 heures au moins. Puis cuire à la poele ou au four

2. Laver et détailler légumes et herbes. Réserver ciboule et coriandre hachée.

3. Préparer le bouillon : Plonger blanc des ciboules ou échalote, pousses de bambou, fleurs d’ail, céleri pour parfumer ce bouillon végétal. Je n’utilise ni cube ni os…En fin de cuisson, je rajoute 1 càs de sauce de poisson et 2 càs de miso

bouillon au miso

bouillon au miso

4. Echalotes frites : couper finement les échalotes et les faire blondir dans une huile neutre. Eponger le surplus de gras sur un sopalin. Ces échalotes peuvent se conserver au frigidaire. Elles parfument délicieusement salades et soupes en apportant du croustillant. Encore une fois, il en existe de toutes prêtes dans le commerce. Mais préparez en en avance chez vous, quitte à les congeler. Il n’y a pas de comparaison…

5. Faire cuire les nouilles AL DENTE. Réserver. Certains les aiment molles et ultra cuites. Mais pour moi, rien de meilleur qu’un bouillon très chaud et des nouilles encore fermes. A déguster immédiatement!

6. Dresser les bols avec une poignée de nouilles, les pousses de soja (crues), la viande émincée, les échalotes frites. Rechauffez le bouillon. Juste avant ébullition, verser sur le bol. Parsemer de ciboule, coriandre. Agrémentez selon votre goût de vinaigre et piment.. Slurpez! (non, je plaisante, ça c’est bien dans les films..)

Si vous n’avez pas l’après midi, prévoyez pour une version minute améliorée :pack de ramen minute, oeuf et/ou jambon, salade, vinaigre plutot acide  (plutot vin blanc qu’un balsamique), coriandre et/ou ciboulette.

Alors, vous êtes prêts à vous lancer? rien de très difficile, juste un peu d’organisation..

CarnetdeSaveursetSenteurs à suivre aussi sur FacebookInstagram -un sniffkiss par jour!:)- , et Twitter.. Sinon abonnez vous par email (en haut à gauche du site). Et Merci de votre visite! 

Vous aimerez aussi peut-être