Tartare de saumon à la bourrache. La mer en bouche

[LOVE TIP/NUTRIgastronomie] La cuisine c’est de l’amour. Aujourd’hui mise en application salée de la bourrache avec un tartare de saumon. Faites le plein d’oméga 3 et 6. Une recette entre Est et Ouest, entre oseille pour l’acidulé et pickles de soja pour le croquant rafraîchissant…

Qui dit bourrache, dit huitre.

Qui dit huitre, pense citron, échalote, beurre salé, bon pain.

Et comme pour ma part j’aime les huitres bien charnues, l »idée m’est venue de préparer un tartare de saumon moelleux à la bourrache pour retrouver texture et effluves iodés de l’huitre.

Pour  laisser la part belle au subtil goût de la bourrache, je suis volontairement restée sur des ingrédients qui chacun restent à leur place et s’accompagnent gentiment sans jamais tirer la couverture à eux…

– Pas de citron mais de l’oseille finement ciselée. Ainsi on a une bonne acidité, mais la chair du poisson reste moelleuse et ne cuit pas.

– Pas d’échalote vinaigrée, mais des pousses de soja marinées 3 minutes dans du citron vert (pourrait tout aussi bien être du vinaigre). Pour l’idée désaltérante d’une eau croquante à peine acidulée, sans arôme.

1 . Ciseler finement oseille et soja. Mariner le soja brièvement. Ciseler aussi finement la bourrache;

2. Assaissonner le tartare avec les herbes, une bonne huile d’olive (facultatif), fleur de sel et poivre;

3. Dresser avec la bourrache sur un lit de concombre pour encore plus de fraicheur. Servir avec un bon pain grillé beurré demi-sel (j’ai reparsemé d’oseille et de bourrache). Avec un verre embué de vin blanc, pas belle la vie?

tartare7ok.JPG

PS : Il y a une littérature abondante et documentée sur les bénéfices des oméga 3 (voir spécialement ceux de David Servan Schreiber). En quelques mots, les omégas 3 jouent un rôle dans une belle qualité de peau (souple et bien hydratée) et dans la stabilisation de l’humeur (pas de déprimés chez les esquimaux qui en consomment abondamment). Il faut penser cependant à absorber le bon équilibre entre oméga 3 et 6 (à réduire, produits industriels, fritures…). Outre les poissons gras (thon, sardine, maquereau..), les oméga 3 se trouvent aussi dans les graines de lin, pourpier, shiso..

Vous aimerez aussi peut-être