Plus de tomates confites? pensez betteraves rôties ..Sur fond de bitter

[BONNE MINE] Que faire pour rendre intéressante cette bonne vieille betterave qui finit 75% de son temps à coté d’une poignée de mâche? Crues en salade est ouest, c’est fait , en chips au cumin fait aussi, en sashimi végétal c’est par là… En revanche rôtir des betteraves à la manière de tomates confites, c’était encore inédit chez moi et c’est par ici..

La cuisson au four concentre leurs sucs et les rend moelleuses à coeur. Elles sont ainsi moins aqueuses, et délicieusement fondantes. Après le secret, c’est l’assaisonnement. Très sucrées, les betteraves ont besoin d’un bon assaisonnement pour les relever. Si l’acidulé leur convient bien en salade, au four elles se révèlent avec une pointe d’amertume..

Bitter! l’amertume comme l’acidité sont deux registres du goût très intéressants à explorer, car rejetés à l’enfance pour être redécouverts avec délice à l’âge  adulte. Comme une pointe d’animalité dans les parfums, une trace d’amertume ou un crissement acide donnent du corps et de la présence à l’ensemble.

Bitter.. qui fait courir le monde de la mixologie et des cocktails branchés. Chacun avec sa recette originale. J’ai découvert récemment  une recette maison de bitter , et l’idée a fait son chemin.. J’ai infusé de ravissantes fleurs d’hibiscus pourpres ramenées de Chine avec quelques pétales de paquerettes chinoises, agrémentés de grains de poivre du Sechuan et cardamome verte. L’ensemble était… bitter, aromatique, floral, acidulé, herbal, frais et long en bouche. Un courant d’air. Nul besoin d’écorce de mandarine.

J’ai zappé l’étape alcool (ça  a le goût de l’alcool, mais ce n’est pas de l’alcool…) et ai directement préparé une sauce « bitter » : une larme de sauce de soja et 3 càs de jus de cranberry rouge profond plus tard, quelques pistaches et feuilles de menthe sont venues apporter juste ce qu’il fallait de fraîcheur et craquant…Parsemer de fleur de sel.. Dégustez!

Ingrédients (pour 2)

– 1 betterave, 1 càs d’huile d’olive

– 1 brin de menthe, pistaches, fleur de sel

Bitter:  3-4  fleurs d’hibiscus séchées,  1 càs de paquerettes chinoises (ou camomille), 2 càs de jus de cranberry, poivre du Sechuan (ou poivre noir), 1 gousse de cardamome verte, larme de sauce de soja

Préparation

– Laver, éplucher et couper la betterave en tronçons. Enduire d’huile d’olive et faire rôtir à four moyen pendant 40′

– Faire infuser les fleurs et les épices dans 7 cl d’eau, rajouter le jus de cranberry et la sauce de soja

– Dresser les quartiers de betterave, verser le bitter, parsemer de pistaches et menthe ciselée, saupoudrer de fleur de sel.. C’est prêt!

Bitter, ça vous parle? A manger ou à boire, est ce que vous aimez l’amertume?

Retrouvez cette recette sur FémininBio, ainsi que plein d’autres recettes bios « Mieux que des tomates confites, découvrez les betteraves rôties révélées par une infusion de fleurs qui leur apportent acidité et pointe d’amertume. Un bitter revisité en sauce salade… Fleur de sel, menthe et pistache finissent d’apporter fraicheur et craquant.. Tentez! »

Dans la rubrique Veggie/Salé de Libéfood.. Merci!bitter5

Vous aimerez aussi peut-être