Mắm kho quẹt, le dip vietnamien de la mort qui pue

detox3 mambis[SNIFF KISS]  Mắm kho quẹt! vous savez ce que c’est? un dip traditionnel vietnamien revenu au goût du jour.  Le roquefort version locale, fort en goût, fort en odeur, mais tellement bon! Si vous aimez le porc au caramel, vous adorerez. Sinon, courage, fuyez. Et le Mắm, c’est comme la grippe dans un couple. Si votre chéri(e) reste, vous fait un sourire, et même! – vous embrasse.. c’est bon, gardez le (la)! ça va être bon pour la vie (ok, si seulement)

Sur ces considérations tellement bienvenues en début d’année (sur l’air de comment tout bien faire…) voilà la recette du dip de la mort qui pue, une détox fusion, à servir avec du riz blanc, mieux du riz gluant ou grillé.. et bien sur la tonne de légumes de saison crus et cuits.

Attention les légumes, juste blanchis, parce que façon cantine bouillasse, c’est pas ici que ça se passe..

Sur le plat : carottes violettes (bourrées d’anthocyanes, donc vu que c’est moyennement la saison des baies rouges, c’en est une bonne source), radis noir (detox), brocolis (anticancer), endives, concombre, chou vert (anticancer)

Ingrédients : 100 g de porc gras, 15 crevettes séchées réhydratées, poivre, 1 piment oiseau épépiné, ail , échalotes, 5 càs de nuoc mam,1 càc de sel, 3 càs de sucre, 1 tasse d’eau

Dans une poele, faire revenir le porc,  blondir les échalotes et l’ail. Rajouter les crevettes, le nuoc mam, le sel, le sucre, le piment, l’eau. Laisser mijoter à feu doux pendant 20′. Et là.. ouvrez les fenêtres. Les voisins vont adorer…Double effet kiss cool si vous voulez vous venger de leurs fiestas nocturnes en semaine.. Quand la sauce devient sirupeuse, c’est prêt! Servez, savourez!

Autrefois les plats de viande ou poisson  » kho », longuement mijotés et très salés servaient surtout à faire passer le riz. Temps de disette et pauvreté des campagnes..Il y a une scène dans le magnifique film L’odeur de la papaye verte qui raconte ça très bien.Allez, je ne résiste pas, prenez un peu de temps, et visionnez