Femme de Rochas : Prunes confites à la cardamome, cannelle et osmanthus

[My MADELEINE] Connaissez vous Femme de Rochas? Ce monument de la parfumerie -qui a ouvert la voie aux chyprés fruités avec Mitsouko- est en passe hélas d’être oublié… Sa version actuelle largement dominée par le cumin..s’est hélas beaucoup éloignée de la version originale

Pourtant, quelle légende…

rochas1

Créé en 1944 par Edmond Roudnitska pour Marcel Rochas , le parfum est construit autour d’une note de prune confite  (méthyl-ionone). Unique et audacieux ce parfum lancé auprès des femmes les plus élégantes de Paris suscite un engouement immédiat.

La première version « vintage » est retravaillée en 1989  « au nez » (ie sans transmission de formule) par Olivier Cresp -le futur créateur d’Angel- pour la moderniser et en rajeunir le public. Techniquement c’est une formule plus courte avec davantage de bergamote pour plus de fraicheur en tête. Mais cette version est curieusement celle qui me donne l’impression d’être la plus ancienne, la plus opulente et la plus noble. C’est celle que je préfère car tous les composants s’accordent harmonieusement et jouent à part égale sans que l’un ne domine. Dommage donc que cette version ait du laisser sa place à la version actuelle…

Une séance olfactive vintage.. J’ai eu la chance de participer hier à une séance olfactive « Vintage » exceptionnelle, pilotée par auparfum.com  lors des Rives de la Beauté. Nous avons senti pendant 3 heures de grands classiques de la parfumerie, dans leurs versions vintage et moderne, dont ce fameux Femme.  Revenue chez moi, j’ai ressorti de ma bibliothèque : Parfums de légende, Le livre du parfum, Une vie au service du parfum par E. Roudnitska, et ai remis la main sur une miniature des années 90 que je conserve précieusement..Je me suis replongée dans ces trésors…

Tarte aux prunes confites: Et me suis réveillée ce matin avec l’envie de réaliser une tarte inspirée de Femme. La saison des prunes démarre, quel meilleur moment?.. Les prunes sont ici confites dans un caramel épicé à la cardamome et cannelle et parsemées de pétales d’osmanthus… Je l’ai servie avec une crème à l’osmanthus et bergamote…

 

rochas3De la même manière qu’un parfum macère, les prunes continuent de s’imprégner et de se colorer après cuisson.. A la sortie du four elles sont devenues blondes.. et quelques heures plus tard, elles sont devenues pourpres…

rochas5

La recette : Pour 4

1 livre de prunes, 120 g de sucre+ 1 càs, 250g de farine, 100g +25 g de beurre, 3 gousses de cardamome, 1/2 cc de cannelle, pétales d’osmanthus. Pour la crème: 30 cl de lait d’amande, 1 cc de thé earl gray, 1 càs de pétales osmanthus, 1 oeuf, 2 càs de fécule de tapioca, 2 càs de caramel épicé détendu à l’eau

Préparer une pâte sablée. Je l’ai sucrée avec un caramel aux épices (cardamome et cannelle) préparé au préalable et redétendu avec 25g de beurre. Faire précuire 15′ la pate au four à température moyenne. Disposer dessus les prunes en quartier. Parsemer du restant de caramel détendu à l’eau et de pétales d’osmanthus. Faire cuire à four moyen pendant 20 minutes.

Crème pâtissière au lait d’amande, bergamote et osmanthus: Faire infuser pétales d’osmanthus et thé earl gray dans le lait d’amande. Filtrer. Rajouter jaunes d’oeuf, sucre et tapioca à feu doux jusqu’à obtention de la consistance désirée.

Enjoy! J’espère que vous aurez envie de ressentir ce parfum – et revenez donc me dire  ce que vous en pensez!

Vous aimerez aussi peut-être: